Tea with Lamia Charlebois Communication Expert

_MG_1892- Portrait-Emile Issa- Feb 2016

Lamia Charlebois is a famous Lebanese-Canadian Communication Expert, well known for her 20 years successful career in the field of Communication consulting, Marketing and Public relations. Proud of her Lebanese origins, Lamia has created a large network of Lebanese expats happy to contribute to the development of their community in Canada and Lebanon. (French version below)

Back to Beirut for a few days, despite her busy schedule, Lamia is happy to share her unique experience with a large and varied audience at The Agenda Beirut. Invited by its founder Tony Abou Ghazaly, Lamia visited her home country, Lebanon, for a week full of beautiful encounters.

Lamia’s exceptional talents include mastering several languages and a life-long passion for Arts and Culture. Today Lamia focuses on topics such as Education, Media, Publishing, Fashion as well as the Legal world. She navigates easily between the different strata of geopolitics.

_MG_1933- Portrait-Emile Issa- Feb 2016
Lamia Charlebois & Tony Abou Ghazaly @theagendabeirut

 

Her frequent trips from Montreal to Quebec, Ottawa and Toronto have accustomed her to change and made her keen on adapting to different markets. She was also Art Commentator on the morning show of the CBC French radio and contributor at L’Express (Toronto).

In the bright and stylish offices of The Agenda Beirut we came to meet a modern & dynamic woman, known to spread fresh vibes of success wherever she passes.

_MG_1889- Portrait-Emile Issa- Feb 2016
The Agenda Beirut

 

Today Lamia is dedicated to only addressing topics that inspire her action: such as Strategic consulting, Media relations, Crisis management, Product launches and Content creation.

Before revealing some of her tips during the Workshop, we took a little time to sip together some coffee & green tea.

Exclusive interview.

The Diaspora feels sometimes isolated from its’ base back home, despite several major initiatives to facilitate contacts..

Indeed, that’s why it’s essential to constantly build bridges between the Lebanese in Lebanon and abroad. I’m very happy I was invited by The Agenda Beirut; together we share the common goal of empowering todays’ youth. I’m happy when I share knowledge and experiences but also ideas that contribute in their own way to developing the potential of Lebanon. Also, I always learn a lot when visiting my country of origin.

In a traditional and family-business environment, consulting in Lebanon is sometimes misunderstood, how do you promote the essence of this activity?

Some professionals still do not conceive that we can hire the services of a consultant for his/her specific approach, experience, ideas and « brain juice. » It is therefore our duty to demonstrate the added value of our work which has the merit of proposing a new angle as well as different and innovative solutions.

Consulting is also about sometimes showing that abstention or waiting for the right time can also be the right action.

20160302_210029 20160302_210040

The PR industry is also often misunderstood ..

Absolutely, this is also the case in several Western countries. It is easy to confuse the social activity of a person and her social presence with the Public Relations which is a skill that is learnt in college and a career which is enriched by daily experiences.

Lobbying and network dynamics are as fascinating as they are complex. That’s why increasing numbers of leading companies are hiring specialists with a proven portfolio and an excellent reputation.

_MG_1900- Portrait-Emile Issa- Feb 2016 RR copy
Lamia Charlebois   Photo www.emileissa.com

 

A consultant is distinguished from another by his style, interests and challenges he is ready to take. How is flexibility important in this field?

Adaptability is an essential quality communication consultant must possess. He/she should be able to move from clients in the IT sector to Pharmaceutical and Fashion clients. This style is specific to certain types of consultants and doesn’t suit all personalities.

Cumulative experience earned in a variety of fields then allows creativity to be injected in complex projects addressing multiple layers.

You have a professional life and a personal life that are both very active. How do you find time to relax?

It’s a question of balance and also personality. So I try to find a balance between my need for activity and my longing for calm. This applies to both my career and my role as a mother. The liberal profession I chose allows me to be present also at home.

I often say that we should not confuse speed with precipitation.

Finally, I like extreme sports that evacuate the tension that piles up at work. The fact that I work on my concentration in sports also helps me to gently tackle issues popping-up in the professional field.

Do you have a tip you would like to share with our readers today?

Often it happens that our customers want to be present and visible everywhere all the time. Today with social media, blogs and platforms offered by technology and the Internet I would advise to carefully select our networks. Because they require content, animation, interaction and a lot of resources.

Too much communication kills communication.

So communicate less, but better communicate better?

In a way, it’s part of the approach.We first start with the strategy, segmentation, and then the tactics to be employed. It is a question of priorities and targets as well.

On a personal level, what do you love about Lebanon?

So many things ! Nature, the hospitality of the people, human interaction, and of course the mountaineous roads of my childhood.

I remain very attached to Lebanon; that is also why I created several initiatives in Canada to bring together Lebanese who want to do something for their country.

Lebanon and Canada are two great countries; opportunities to progress together keep rising!

 

Kamsyn March 2016

Follow Lamia :      

Twitter & Insta  @lamiacharlebois

www.lamiacharlebois.com

 

 

FR

_MG_1892- Portrait-Emile Issa- Feb 2016

Lamia Charlebois est une femme active célèbre au Canada et au Liban pour la richesse de sa carrière de plus de 20 ans dans le domaine du conseil en communication, marketing et relations publiques.

Fière de ses origines Libanaises, Lamia a constitué au Canada un grand regroupement de Libanais désireux de contribuer au développement de leur pays d’origine et de leur pays d’acceuil. Rentrée à Beyrouth pour quelques jours malgré son agenda chargé, Lamia est heureuse de partager son expérience avec une audience nombreuse et variée. Son parcours unique ainsi que les conseils précieux qu’elle va dispenser feront donc salle comble.

C’est sur invitation de The Agenda Beirut et son fondateur Tony Abou Ghazaly que Lamia a retrouvé son pays d’origine, le Liban, pour une semaine riche en découvertes et en rencontres.

_MG_1933- Portrait-Emile Issa- Feb 2016
Lamia Charlebois et Tony Abou Ghazaly

 

Femme d’exception maitrisant plusieurs langues à la perfection, passionnée d’Art et de Culture, Lamia se concentre sur des sujets tels l’Education, la Presse, l’Edition, la Mode et aussi le monde juridique. Elle navigue donc aisément entre les différentes strates de la géopolitique et de la Culture. Ses passages fréquents par Montréal, Québec, Ottawa et puis Toronto lui ont conféré une aisance et une adaptabilité aux différents marchés.

Elle a aussi été Commentatrice d’Art sur l’émission matinale de CBC la radio Française puis contributrice de l’Express avec sa propre rubrique (Toronto).

C’est donc dans les bureaux lumineux et agréablement aménagés de The Agenda Beirut que nous rencontrons une femme moderne, dynamique et entreprenante qui répand là où elle passe un air de fraicheur et de succès.

_MG_1889- Portrait-Emile Issa- Feb 2016
The Agenda Beirut

 

Lamia se consacre à des centres d’intérêts ciblés qui inspirent son action : que ce soit le conseil stratégique, les relations avec les médias, le management de crise, le lancement de produits ou encore la création de contenu.

Elle a ainsi plus d’un tour dans son sac.

Avant de révéler quelques uns des ses atouts à l’audience, réunie au grand complet, nous avons ensemble pris le temps d’un thé.

Entretien exclusif.

La diaspora se sent quelques fois isolée de sa base restée au pays, malgré plusieurs grandes initiatives  pour faciliter les rapprochements

En effet, l’idéal est de créer constamment des ponts entre les libanais, ceux du pays et ceux de l’étranger. Je suis très heureuse de l’invitation de The Agenda qui s’inscrit dans une démarche de partage : De connaissances, d’expériences mais aussi surtout d’idées qui contribuent chacune à sa façon au développement du potentiel de notre pays.

J’apprends donc beaucoup lorsque je visite le Liban. C’est une richesse mutuelle qui se partage alors.

20160302_210029  20160302_210040

Dans un environnement professionnel parfois traditionnel et familial, le métier de consultant au Liban est quelques fois mal compris, comment arrivez-vous à faire connaitre l’essence de cette activité ?

Sans vouloir généraliser, certains professionnels ne conçoivent toujours pas que l’on puisse embaucher les services d’un consultant pour son approche spécifique, son expérience, ses idées et son : « jus de crane ».

C’est donc notre devoir d’aider à faire connaitre la valeur ajoutée de notre travail qui a le mérite de proposer un regard neuf, une différente perspective et des solutions innovantes.

Mais notre rôle en tant qu’aide à la décision est parfois de montrer que s’abstenir ou identifier le bon moment sont souvent aussi des stratégies payantes.

_MG_1900- Portrait-Emile Issa- Feb 2016 RR copy
Lamia Charlebois Photo www.emileissa.com

 

Le secteur des relations publiques est quelques fois méconnu..

Tout à fait, mais cela se retrouve aussi dans plusieurs pays d’Occident. Il est facile de confondre l’activité mondaine d’une personne et sa présence sociale, avec les Relations Publiques qui sont un métier qui s’apprend à l’Université et qui s’enrichit quotidiennement d’expériences diverses.

L’influence et la dynamique des réseaux sont des thèmes passionnant mais complexes d’où l’appel de plus en plus de compagnies aux spécialistes.

Un communiquant se distingue d’un autre par son style, ses centres d’intérêts et les challenges qu’il est prêt à  relever. La flexibilité est-elle importante dans ce domaine ?  

L’adaptabilité est une qualité essentielle chez un consultant en communication. Il doit pouvoir passer d’un client dans le secteur informatique à un client pharmaceutique ou fabriquant de chaussures. Cette dynamique est propre à certains et fait leur style.

C’est donc cette aisance qui procure de l’expérience et toujours un regard d’ensemble qui permet à la créativité de s’exprimer dans le cadre de projets qui fédèrent différents domaines.

Vous avez une vie professionnelle et une vie personnelle chargées, toutes les deux. Comment arrivez-vous à vous ressourcer ?

C’est une question d’équilibre et aussi de temperament. J’essaye donc de trouver le juste milieu entre ma soif d’activité et mon besoin de calme. Cela est valable aussi bien dans ma carrière que dans mon rôle de mère.

Par exemple faire un métier libéral me permet d’être présente aussi à la maison. Je dis souvent qu’il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.

Enfin, j’aime les sports extrêmes ce qui permet d’évacuer le trop-plein de tension. Le fait de travailler sur ma concentration au sport m’aide aussi à aborder sereinement les challenges dans mes missions professionnelles.

Auriez-vous un conseil à partager avec nos lecteurs et lectrices aujourd’hui ?

Souvent il arrive à des clients de vouloir être présents et visibles partout. Aujourd’hui avec les réseaux sociaux, les blogs et toutes les plateformes offertes par la technologie et internet je conseillerai de choisir ses réseaux. Car ils nécessitent du contenu, de l’animation, de l’interaction et enfin surtout des ressources.

Trop de communication tue la communication.

Donc communiquer moins, mais communiquer mieux ?

En quelques sortes, c’est une partie de l’approche. Nous commençons d’abord par la stratégie, la segmentation et ensuite les tactiques qui seront employées.

C’est donc une question de priorités et de cibles aussi.

Au niveau personnel, qu’est-ce qui vous fait vibrer au Liban ?

Tellement de choses ! La nature, l’hospitalité des gens, la chaleur humaine. Les sentiers de mon enfance. Je suis restée très attachée au Liban, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai crée plusieurs initiatives au Canada afin de regrouper les Libanaises et Libanais souhaitent faire quelque chose pour le pays.

Le Liban et le Canada sont deux pays formidables, les occasions de progresser ensemble sont très grandes !

 

Kamsyn Mars 2016

Suivre Lamia :      

Twitter & Insta  @lamiacharlebois

www.lamiacharlebois.com