Philippe Forget Chef d’Orchestre et Compositeur d’Exception

La Musique adoucit les moeurs dit-on, c’est aussi le premier langage Universel après l’Amour. Or dans un monde qui va de plus en plus vite, òu le « sitôt-vu, sitôt-perçu » devient la règle, il existe toujours des plaisirs profonds qui se découvrent, s’apprécient et se transmettent; de préférence en agréable compagnie.

C’est ainsi que dans le cadre raffiné et élégant des « Ecoutes Musicales » organisées par Alexis Moukarzel nous avons rencontré l’éminent Chef d’Orchestre et compositeur Français  Philippe Forget lors de sa visite au Liban.

Alexis grand Mélomane, Homme de Lettres et Epicurien, est l’initiateur des « Ecoutes Musicales » évènement privé réunissant tout ce que le Liban compte comme personalités les plus distinguées, amatrices du Beau, du Bon et du Bien en société.

Orchestre de Bayonne Côte Basque
Orchestre de Bayonne – Côte Basque

 

De passage à Beyrouth qu’il connait bien pour l’avoir visitée plus de trente fois depuis 1993, Philippe est toujours ravi de partager avec son audience fidèle les délices de ses dernières compositions.

La musique française lui révèle tous ses secrets, il dirige alors avec prédilection Ravel, Debussy, Milhaud, Poulenc, Berlioz, Bizet ou Fauré, mais aussi les partitions moins connues de Duruflé, Pierné, Emmanuel, Jolivet, Le Flem ainsi que les œuvres contemporaines de Greif, Fénelon, Hersant ou Connesson.

Né en 1970, Philippe Forget dirige régulièrement l’Orchestre de l’Opéra National de Lyon, le Thessaloniki State Symphony Orchestra, l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre symphonique de Campinas-Sao Paulo, le Chœur National des Jeunes de France (dont il est le directeur musical)…

Philippe Forget 4

Ecriture Musicale et émotion:

Lorsque le Studio-Bastille de l’Opéra National de Paris lui propose en 1998 de programmer durant deux saisons son premier cycle de mélodies pour voix et piano, De Lumière et d’Eau. C’est le début d’une intense activité créatrice. Philippe s’engage alors dans une activité parallèle de compositeur tournée vers la voix.

 Sa prédilection pour le chant et les univers de la poésie l’amènent à composer un grand nombre d’ouvrages destinés à la voix : Rime et Sonnets d’après Michelangelo, Specchio sur des poèmes de Louise Labé et Gaspara Stampa, Complies sur un poème de Henry Bauchau…

La Chauve-Souris Lyon 2012

Philippe Forget, sans négliger les répertoires symphoniques traditionnels, revendique aujourd’hui un travail important vers les répertoires lyriques de l’opéra, de l’opéra de chambre et du théâtre musical.

Très proche du Liban et des Libanais, c’est donc avec Poésie et finesse que Philippe a ouvert pour Kamsyn les portes de son Univers onirique, comme un hommage vibrant à Bacchus et Orphée en présence d’Ambassadeurs et autres invités prestigieux royalement reçus par Alexis Moukarzel et sa ravissante famille.

 

_MG_1970- Portrait-Emile Issa- Feb 2016 CROP
Philippe Forget    Photo http://www.emileissa.com

 

Comment avez-vous découvert le Liban ?

« Au départ, le hasard (s’il existe) a voulu que l’on me propose de venir au Liban au milieu d’enfants dans des quartiers défavorisés en 1992 dans un cadre humanisant. Je suis donc retourné pendant plusieurs années plus de deux fois par an afin de découvrir ce fabuleux pays ainsi que son peuple hospitalier, puis j’ai eu envie d’y faire de la musique. »

Qu’est-ce qui vous marque le plus au Liban ?

« Le sens de l’Hospitalité, mais aussi la sensation que le pays représente un pont entre les cultures. Entre l’Orient et l’Occident. C’est donc une porte vers un monde merveilleux d’une rive à l’autre de la Méditerrannée »

C’est donc un monde de possibilités ?

Tout à fait, en ce moment nous sommes entrain de travailler sur un grand projet afin de mettre en avant la double-culture. Ce projet s’étend du Liban à la Grèce et ensuite à la France. Le véhicule étant la Francophonie et la langue Française autour de racines communes. Le monde aujourd’hui ayant tendance à se refermer par endroits, il est important de garder cette dynamique vivante.

Philippe Forget 6

Au milieu de l’obscurité qui parfois menace de s’étendre sur la région, la Musique fait figure de Phare ?

Plus que les compositeurs célèbres c’est surtout les oeuvres qu’ils produisent qui ont ce don de propager l’espoir et l’amour de la vie. Je pense donc aux Vêpres de Monteverdi qui sont une fresque incroyable, il y est aussi question de Venise qui est « La Porta Orientalis », la Porte de l’Orient.

De même que les Dialogues des Carmélites de Poulenc que je trouve très puissants et modernes, De Bussy avec ses textes symbolistes et parlés qui se détachent un peu du lyrique. Ce sont donc des oeuvres maitresses sur lesquelles je me resource à l’Infini.

Curieusement ce ne sont pas les oeuvres que j’aurai envie de diriger.

Philippe Forget 7

Quelles seraient alors celles que vous aimeriez diriger ?

Au fil des années je me suis trouvé une affinité avec Stravinsky parce que c’est un discours organique tellement ancré dans le corps que si l’on ne s’approprie pas le matériau rythmique spécique, l’on serait incapable de diriger cette musique. Il faut donc épouser cette écriture exigeante mais fascinante. L’on joue littéralement cette musique et c’est cela qui me plait le plus. Bartok aussi me transporte de même que Tchaikovsky et Mozart.

Le plus important étant de trouver le « Temps Musical » idéal afin de garder un équilibre entre la Composition et le rôle de Chef d’Orchestre. Trente secondes de musique pour un Orchestre Symphonique revient à cinq heures d’écriture sur papier.

Donc ma recette serait deux-tiers de Direction, un tiers d’écriture à l’année.

Un mot pour les jeunes Libanais souhaitant découvrir l’Univers de La Musique Classique ?

Le Plaisir de la Rencontre !

 

Plus d’Infos:

Plus de 30 Oeuvres Composées:

La musique de Philippe Forget regroupe à ce jour une trentaine de pièces, jouées tant en France qu’à l’étranger. Ses pièces sont éditées et disponibles aux Editions Musicales HAPAX et aux Editions Musicales Jean-Pierre RUBIN.

http://www.philippe-forget.fr

Kamsyn, Mai 2016

Pour Ecouter et Voir Philippe Forget: