Oasis de vie: Un Nouvel Espoir pour le Troisième Âge

logo

Dans un context social difficile, une nouvelle initiative privée au service du public a vu le jour au Liban. Désormais, les Libanais et Libanaises ayant dépassé un certain âge ne seront plus délaissés en situation de précarité. La cérémonie d’inauguration du centre de soins et de convalescence pour les personnes âgées Oasis de Vie s’est tenue le lundi 1er Juillet sous le Haut-Patronage et en présence du Président de la République Libanaise, le Général Michel Aoun. Y étaient présents également le Patriarche Grec-Catholique d’Antioche, S.B. Youssef Absi, l’Archevêque Grec-Catholique Melkite de Beyrouth et de Jbeil, Mgr Georges Bakaouni, le Président de l’Association de Bienfaisance Grecque Catholique de Beyrouth Roger Nasnas, le Président d’Oasis de Vie et homme d’affaires Zafer Chaoui, le Président de l’ordre des rédacteurs Joseph Al-KoussaifiM. le Ministre Salim Jreissati, M. Camille Menassa, ainsi que de nombre de ministres et députés actuels et anciens.

IMG_3903

Dans son discours, M. Nasnas explique que, si le centre a enfin pu voir le jour, c’est grâce au don de Mme Marie Hebbe et son mari le Bâtonnier Nemr Hebbe. Ayant légué, comme souhaité dans son testament, des terrains pouvant servir à la construction d’un centre de repos pour les personnes âgées. A savoir que d’autres terrains ont également été cédés par feu Basile Yared. «Le projet, ayant coûté 25 millions de dollars, consiste en une parcelle de 16000 m2 avec 6 sous-sols et 9 étages. La bâtisse compte actuellement 92 chambres et 131 lits», comme l’explique le dynamique homme d’affaires, Président du centre Oasis de Vie, et connu pour son engagement constant au service de l’humain M. Zafer Chaoui.

IMG_3906

«Les malades y trouveront aussi deux salles de physiothérapie munies de l’équipement nécessaire, de plusieurs espaces de vie, de chambres accueillantes adaptées aussi bien pour les personnes atteintes d’Alzheimer que pour les autres, d’une grande salle de loisir au 7ème étage, d’une grande terrasse, et enfin, d’une bibliothèque avec ordinateurs», continue le président du centre.

IMG_3905

Oasis de Vie, qui est situé derrière l’Hôtel-Dieu de France est géré par des médecins (gériatres et autres), par des infirmiers, des kinésithérapeutes, des nutritionnistes, des travailleurs sociaux et des équipes paramédicales. «Chacun recevra les soins dont il a besoin», assure M. Chaoui, précisant que le centre a pour fonction d’assurer: les soins médicaux intermédiaires non-aigus, les soins aux patients atteints d’Alzheimer ou de démence, les soins palliatifs, les soins de fin de vie.

IMG_3904

« Le centre dispose aussi d’un club social qui permet aux résidents et aux non-résidents de profiter de moments de loisirs », souligne-t-il avant d’achever : « Nous recevons, à Oasis de vie, toutes les personnes quelle que soit leur confession ou leur milieu social. Les plus démunis seront pris en charge par l’Association de Bienfaisance Grecque Catholique de Beyrouth. Celle-ci subviendra à leurs besoins financiers partiellement ou totalement, selon leurs conditions ».

Dans une vidéo diffusée lors de la cérémonie d’inauguration, ce sont les valeurs chères à l’Association Melkite qui ont été mises en exergue : «solidarité et fraternité». C’est dans cette mesure qu’une chapelle a également été construite à l’intérieur du centre. «Nous avons tenu à ce que ce centre soit, au-delà d’une enceinte purement médicale, un lieu de foi où les familles peuvent se retrouver et se recueillir», insiste le Patriarche Youssef Absi. «Je tiens à préciser qu’il ne faut pas oublier que le Liban est un oasis de vie tant pour ses citoyens que pour ceux qui le visitent. C’est à travers cette métaphore que l’on peut comprendre l’assertion de «Liban message» évoqué jadis par le Pape Jean-Paul II. C’est ce Liban pour lequel œuvre le Président Aoun : un pays où se rencontrent civilisations et cultures » conclut le Patriarche.

Par Natasha Metni Torbey

KAMSYN LOGO New